• croc

    C’est étrange ce bouillonnement dans l’abdomen,la scène du film Alien voile mes yeux d’anxiété. Il reste pourtant inutile de se faire happer par la peur, car ce n’est que l’ennui qui fuit.

    - l’ennui ?

    -oui, c’est moi. J’hante tes nuits. Le fruit muri devient brun, complètement blet dès ma première bouchée, je le laisse sous le joug de sa propre putréfaction, sans jamais l’engloutir entier afin que dure l’agonie. En invectivant, redoublant de violence, je ralentis le débit de parole au moment de prononcer les voyelles espérant pouvoir infliger à la victime servile le spectacle de ce qu’elle fut avant mon immonde morsure, la vision de cette bouchée qui commence à se déliter dans la salive acide.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :