• something in the way

    Ça nique, ça boit et ça fait des projets, merde ! que le monde est triste ! des projets ?! quand on commence à réfléchir à nouveau au point le plus haut d’où se jeter sans se louper, pour tomber bien sagement cervelle éclatée la première contre le sol, est-ce forcément qu’on est « mal » ? on n’est plus, c’est tout.

    Mon corps m’exècre, je ne bois guère plus que du café noir et je suis sans ambition.

    « ça m’est égal »

     

    Pleurer est fatiguant, bruyant, tandis que se scratcher une bonne fois pour toute, en voila une manière efficace de stopper toute collaboration avec la saloperie !  je me fiche de vos lèvres et de vos yeux, qu’ils dansent encore longtemps si vous vous sentez mieux ensuite, la conscience lestée de la possibilité d’une accusation de « non-assistance à personne en danger ». Le seul danger qui me guette en l’occurrence est moi-même, alors, à moins de m’éteindre, je ne vois pas comment il pourrait y avoir une quelconque « assistance ».

     

    Non, ce n’est pas noir, il n’y a point plus limpide. Tout est si clair derrière si tu savais ! la noirceur est autour, elle étouffe et fait croire qu’elle est bleue et ébranlable comme le ciel, néanmoins, ce n’est que mensonge pour rendre nos gestes et nos pensées, nos paroles et nos rêves prévisibles, contrôlables, tellement bêtes et si méchants !   

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :