• le "grand" soir

    Le petit au nez crochu, l'asperge au sourire mielleux, le chou orange...

    Peux pas encore participer à la mascarade démocratique quinquennale, alors...

    <o:p> </o:p>Le plus délicieux reste en ces périodes citoyennes, les repas d'idées, où le rôti se mêle aux partis pris, le pain aux lieux communs, les haricots aux verts et le cake aux « faudrait que ... ». majestueux théâtre d'acteurs sourds aux répliques trop sensées et unilatérales, beuglées sur un fond mélodieusement orchestré par les verres s'entrechoquant, les couteaux grinçant sur l'émail, les interruptions de tirade pour cause de mastication et les politesses d'usage lors d'un repas contrastant le brouhaha des citoyens résolus à l'activisme éphémère, se réduisant grosso modo aux gavages souillons d'urnes tous les cinq ans.

     

                                        

        


  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Avril 2007 à 18:46
    theatre
    en effet, enlevons les masques!! c est joliment dit!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :